fablehaven4

L’histoire (Résumé):

Deux artefacts ont déjà été trouvés, et la quête continue pour Kendra, Seth et l’ensemble des Chevaliers de l’Aurore pour mettre la main sur les trois restants avant la Société de l’Etoile du Soir. Dans cette course contre la montre, Kendra possède des informations clés contenues dans le Journal de Patton Burgess, qui vont les mener vers Wyrmroost, un sanctuaire secret de dragons dans lequel aucun humain n’est autorisé à pénétrer. Mais l’ennemi est prêt à tout pour devancer les Sorenson et les Chevaliers de l’Aurore. Manipulations, trahisons et pièges mortels vont peu à peu devenir le lot quotidien des membres de Fablehaven. Pourront-ils tous en ressortir indemnes ?


Mes impressions de lecture :

Voilà une lecture qui risque de faire des jaloux ! Ayant récupéré ce nouveau tome, encore inédit en France (mais publié depuis 2009 Outre-Atlantique !), j’ai quand même attendu une paire de mois avant de l’entamer, suite à l’excellent tome 3 de la série (retrouvez mon billet sur ce tome ici).

Indéniablement, la série Fablehaven confirme mes attentes : les tomes se succèdent de plus en plus brillamment, toujours plus riches, toujours plus prenants, toujours plus intenses. Ce tome-ci part à cent à l’heure, et nous emmène bien au-delà de ce qu’on pourrait imaginer.

Pour les fans de dragons, préparez-vous : Brandon Mull s’en donne à cœur joie dans cet opus en nous invitant dans un sanctuaire de dragons secret, interdit aux humains. Cette perspective me rendait plutôt sceptique, pensant le thème des dragons un peu surfait et sans surprise. Teuh-teuh-teuh… Que nenni ! J’ai été subjugué une fois de plus par l’imagination débordante de l’auteur qui paraît sans fin. Des dragons de tous types, sublimement dépeints, avec leur personnalité, leurs spécificités physiques, leurs pouvoirs toujours plus surprenants… Les plus friands se régaleront ! Et je ne mentionne pas bien sûr les nouvelles créatures fantastiques que le lecteur aura le plaisir de découvrir : des astrides, des trolls, des griffons, des géants… 

Bien évidemment, l’action est au rendez-vous, de même que les surprises les plus inattendues (si si !), et des événements particulièrement… terribles ! Mais ici, l’éditeur nous prévient en quatrième de couverture : « Préparez-vous pour un secret choquant ! »… Et, parole de blogueur, j’ai été choqué ! Mais cette révélation, évidemment, n’apparaît qu’à la fin.

Niveau personnages, quelques nouveaux venus, tels que Mara, ancienne occupante de la réserve de Lost Mesa (tome 3), ou Trask, lieutenant des Chevaliers de l’Aube. Parmi l’équipe d’expédition, on retrouvera également avec plaisir Tanu, le maître des potions et ses talents incomparables, Gavin, jeune charmeur de dragons, qui continue de charmer Kendra, mais également Warren, délivré de son errance dans les tomes précédents. 

Mais pour ma part, j’ai surtout suivi avec bonheur l’évolution de Seth Sorenson, désormais mon personnage préféré de la saga. Les facultés un peu mystiques qu’il semble avoir acquises se confirment et s’intensifient. Alors que Kendra, touchée par les fées, maîtrise de puissants pouvoirs de lumière, Seth semble capable de contrôler de nouvelles forces obscures. Opposés et complémentaires, le binôme Seth et Kendra est plus fort et soudé que jamais !

Inutile donc de dire que ce quatrième tome m’a plus de conquis. Malgré une couverture que je trouve particulièrement laide (il faut l’avouer), et pas vraiment représentative du contenu du livre, je pense qu’il s’agit de mon tome préféré de la saga. De nombreuses questions restent en suspens, la menace de l’Etoile du Soir pèse toujours ; je me demande vraiment comment tout ceci se démêlera dans le prochain tome, cinquième et dernier de la série. Enfin, je dis ça, mais je pense qu’il va vite rejoindre mes étagères !

 

Infos pratiques : La date de sortie en français de Fablehaven, tome 4 : Le Temple du Dragon, est prévue pour le 4 mars 2011, toujours aux éditions Nathan Jeunesse. Petite croix sur le calendrier, et un peu de patience !

 

Allez pour la route, et parce que je vois que vous avez soif de scoops sur cet opus, je vais juste vous dévoiler un événement tragique (mais qui apparaît au bout de 40 pages, donc c’est pas vraiment spoiler) : ne pleurez pas, mais le lecteur assistera bel et bien à… l’enterrement de la jeune Kendra ! Héhé, je suis vraiment pas sympa, hein ?

 

 

Coup_de_coeur Ma note:   

   book_note_book_note_book_note_book_note_book_note_ 


    Coup de cœur!!


Articles liés: