fablehaven

L'histoire (Quatrième de couverture):

"Depuis des siècles, les créatures fantastiques les plus extraordinaires se cachent dans un refuge secret pour échapper à l'extinction qui les menace. Ce sanctuaire s'appelle Fablehaven.
Kendra et Seth ignorent tout de ce lieu magique, dont leur grand-père est le gardien. Bientôt, ils découvriront l'incroyable vérité : la forêt qui les entoure est peuplée d'êtres fabuleux ? fées, géants, sorcières, monstres, ogres, satyres, naïades...
Aujourd'hui, l'avenir de Fablehaven est menacé par l'avénement de puissances maléfiques. Ainsi commence le combat des deux enfants contre le mal, pour protéger Fablehaven de la destruction, sauver leur famille... et rester en vie."


Mes impressions de lecture:

Pour une fois, je ne vais pas y aller par quatre chemins pour partager mes sentiments sur cette nouvelle série de fantasy venue tout droit des Etats-Unis: j'ai tout simplement a-do-ré! Ce n'est pourtant pas mon genre d'être élogieux sans exposer les pour, les contre, et teinter mon opinion, mais Fablehaven a réellement réussi à me transporter du début à la fin.

Avec Fablehaven, c'est un tout nouvel univers inédit et merveilleux qui s'est ouvert à moi. Moi qui pensais - à tort - que la fantasy était un genre qui s'essoufflait, Brandon Mull m'a filé une sacrée baffe pour m'enfoncer dans le crâne qu'un monde imaginaire peut justement se renouveler à l'infini. L'auteur donne une nouvelle vie aux personnages de conte de fée poussiéreux de notre enfance. A bas les stéréotypes et les préjugés: les fées ne sont pas ni douces ni mignonnes, les trolls ne sont pas que des imbéciles sanguinaires. Les êtres mystiques peuvent même être déchus de leur pouvoir pour devenir une autre créature encore inconnue du lecteur...

Le monde décrit dans ce livre est également novateur et très bien ficelé. On est ici dans le monde actuel, tel que vous et moi le connaissons. Enfin, tel que nous croyons le connaitre. Car en réalité, les créatures magiques sont regroupées dans des réserves tenues secrètes par leurs gardiens. Secrètes pour les hommmes, mais également protégées des forces du mal qui ne doivent pas s'emparer de ce qu'elles renferment. Voilà toute l'intrigue de Fablehaven que deux enfants ordinaires vont découvrir et affronter.

Au-delà de ce monde saisissant, j'ai trouvé le style de Brandon Mull d'une incroyable fluidité (j'ai d'ailleurs regretté de ne pas l'avoir lu dans le texte pour mieux apprécier son style). Les personnages, les atmosphères et les décors sont particulièrement bien décrits. J'ai apprécié l'économie des mots pour offrir au lecteur une description précise, très imagée, et qui fait mouche à coup sûr. Le rythme est ainsi maintenu pour se focaliser sur l'action des personnages. L'histoire va de rebondissement en rebondissement. Pas de temps mort (nos héros n'ont pas le temps!), les péripéties vont bon train dans cette course finale contre la montre. De plus, m'attachant particulièrement aux détails, chaque élément de l'histoire est ficelé d'une main de maître. Aucune incohérence, aucun détour facile et convenu: l'auteur creuse au plus profond de son imagination, et il le fait avec bonheur.

Trève d'éloges, cette série ne m'a de toute façon pas attendu pour en être couverte. Quiconque est sensible à la littérature jeunesse, et/ou aux mondes de fantasy y trouvera son compte. Fablehaven m'a véritablement touché, et j'attends la sortie du tome 2 (en février 2010) avec impatience pour m'y replonger.


Coup_de_coeur Ma note:   

 

   book_note_book_note_book_note_book_note_book_note_ 


    Coup de coeur!!
(il en fallait un premier, le voilà!)

J'ai pu lire ce roman dans le cadre des partenariats éditeurs proposés par le site LivrAddict. Un grand, grand, GRAND merci encore à eux et aux éditions Nathan de m'avoir fait découvrir gracieusement ce petit bijou qui va encore faire parler de lui.

 

Articles liés: