des_fleurs_pour_algernon

L'histoire (Quatrième de couverture):

Algernon est une souris de laboratoire dont le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler l'intelligence. Enhardis par cette réussite, les deux savants tentent alors, avec l'assistance de la psychologue Alice Kinnian, d'appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d'esprit employé dans une boulangerie. C'est bientôt l'extraordinaire éveil de l'intelligence pour le jeune homme. Il découvre un monde dont il avait toujours été exclu, et l'amour qui naît entre Alice et lui achève de le métamorphoser. Mais un jours les facultés supérieures d'Algernon déclinent. Commence alors pour Charlie le drame atroce d'un homme qui, en pleine conscience, se sent retourner â l'état de bête...

 

Mes impressions de lecture:

Un nouveau livre dont j'avais beaucoup entendu parler, mais dont je ne connaissais pas du tout l'histoire avant de l'ouvrir. Je n'avais pas lu le résumé de l'éditeur (ci-dessus), et je me dis que c'est tant mieux, car je trouve qu'il révèle un peu trop de l'histoire...

L'histoire de Charlie est rédigée par lui-même, à la première personne, sous forme de "comptes rendus", sortes d'entrées de journal intime, rédigées dans le cadre de l'expérimentation dont il va faire l'objet. Ce style d'écriture contribue à impliquer le lecteur dans le cheminement de penser de Charlie. Personnellement, je me suis senti happé dans les pensées du héros, et ce dès les premières pages. Je l'ai suivi avec tendresse, empathie, ou parfois incompréhension lorsqu'il réagit de manière inconsidérée. Ce type de construction était donc parfaitement approprié.

En particulier, l'auteur illustre l'évolution intellectuelle de Charlie par l'écriture de celui-ci. Arriéré de naissance, ses premières pages d'écriture sont courtes, avec un langage enfantin, et bourrées de fautes (ce qui, je dois l'admettre, m'a fortement dérangé pendant les dix premières pages). Puis, peu à peu, les phrases se perfectionnent, les fautes d'orthographes disparaissent, et laissent place à un discours construit, adulte, intelligent. Cette idée de présenter l'évolution de Charlie est d'autant plus appropriée que le lecteur se rend compte des progrès de Charlie avant même que celui-ci ne le reconnaisse. Il est frustré de ne pas être "intelligent" tout de suite, mais le lecteur sait que ses facultés se développent très rapidement.

En parallèle de quoi, nous suivons les pensées de Charlie. D'abord innocentes, puis pleines de curiosité, de passion, et enfin remplies de doute, de peur, de paranoïa. Alors qu'on s'émerveille du succès de l'expérimentation, des facultés croissantes du jeune Charlie, le descente aux enfers n'en reste pas moins prévisible, et dramatique. J'ai ainsi éprouvé toutes sortes de sentiments envers ce héros tragique, en fonction de ses différents stades d'évolution. On commence par de l'affection et de la pitié pour cet adulte retardé, puis de l'espoir et de l'encouragement pour l'homme en cours d'apprentissage, du respect pour l'universitaire qui surpasse ses professeurs, du dégoût pour l'homme paranoïaque et égocentrique qui rejette amours et amis sans aucun regret.

Rien ne laisse indifférent dans ce monument de science-fiction, aussi bien le personnage de Charlie que finalement l'idée de fond: rendre intelligents les gens qui ne le sont pas, confrontant d'un côté le progrès technique que cela démontre (percer les secrets du cerveau humain et de son fonctionnement), et de l'autre sur le bien-fondé de ce type d'expérimentation et de méthode (la situation de cobaye, le droit d'aller contre nature, pour le bien de qui au final?). Les joies et souffrances que ressent coup sur coup Charlie n'aident pas le lecteur à trancher, et au moins à voir les différentes facettes liées à ce type d'opérations innovantes. 

J'ai été très surpris finalement de m'apercevoir, en cours de lecture, que ce livre a été publié pour la première fois en 1956! J'étais loin de m'imaginer que ce roman était aussi vieux, tellement les évènements décrits pourraient très bien se passer aujourd'hui. Cette qualité d'intemporalité justifie également le succès de ce livre qui ne se dément pas.

En conclusion, une lecture d'un genre nouveau pour moi (je lis peu de science-fiction), et un grand coup de chapeau pour cette oeuvre remarquable qui a déjà fait couler beaucoup d'encre depuis plus de 50 ans.

 

J'ai lu ce roman dans le cadre d'une Lecture Commune organisée par des membres de Livraddict. je vous invite à consulter leurs avis (liens mis à jour progressivement):

petitepom, scor13, Lisalor, petitetrolle, Ethernya, furby71, Mina88, Wilhelmina, Setsuka, Opales,

 

Ma note:

book_note_book_note_book_note_book_note_book_note_demi

 

 

Au passage, ce livre rentre dans le cadre de mon Challenge Livraddict 2010! (Plus qu'un!!!)

Challenge Livraddict:   6/7

challenge_livraddict