seven_sorcerers_by_caro_king

L'histoire (résumé):

Un mercredi matin, Nin, dix ans, se réveille pour découvrir que son petit frère de quatre ans, Toby, a disparu. Plus étrange encore, il semble que personne à part elle ne se souvienne de l'existence de Toby. Dès lors, Nin sait que son tour va arriver d'être enlevée...

Afin de retrouver son frère et d'échapper à celui qui la traque, Nin se retrouve au milieu d'un voyage fantastique et périlleux dans le monde des Sept Sorciers.

 

Mes impressions de lecture:

J'ai acheté ce livre complètement par hasard, en errant à l'aéroport de Londres, cherchant à dépenser quelques livres sterling avant de prendre mon avion. Je dois avouer que la couverture m'a tout de suite interpelé: personnellement, je la trouve magnifique. Et puis il s'agit d'une lecture jeunesse, et je me suis dit que ça ne pouvait pas être mauvais quoi qu'il arrive. Après quelques recherches sur le net en arrivant, je me suis toutefois rendu compte que ce livre, publié en 2009, n'existe toujours pas en version française, et je ne sais pas s'il est prévu que ce livre paraisse un jour pour les francophones...

Rentrer dans le livre a été un peu long pour moi. Caro King dépeint ici un tout nouvel univers, "the Drift", avec ses propres créatures, son histoire, ses accès, ses dangers, mais aussi son propre vocabulaire. A la manière d'un monde d'Harry Potter, on y distingue les "Quicks", qui sont humains, des "Fabulous", créatures magiques qui vivent sur la terre des Sept Sorciers, mais également des "Croque-mitaines" (Bogeymen)... L'auteur crée ici un univers original, en apparence limité, mais qui je pense va s'étendre plus tard (car j'ai découvert en cours de lecture que ce livre était le 1er tome d'une série plus vaste).

Une fois tous les éléments posés, j'avoue que je suis resté scotché au livrepour suivre les nombreuses péripéties des héros. Tout s'enchaîne très vite à cent à l'heure, pour fuir les nombreux dangers, ennemis et autres créatures magiques cruelles. Et pendant ce temps, l'histoire de ce monde nous est expliquée, histoire que j'ai même trouvée fascinante (j'ai parfois préféré ces passages à certains passages d'action du roman, ce qui ne m'arrive pas souvent). L'univers de Caro King se tient très bien, toutes les anecdotes s'imbriquent parfaitement, chaque chose existe dans un but précis ou une raison précise.

Au-delà de l'univers, c'est plus particulièrement les personnages que j'ai trouvés non seulement attachants, mais également très travaillés. J'ai beaucoup aimé suivre Nin, d'abord, jeune fille très courageuse puisqu'elle doit porter sur ses épaules de nombreuses responsabilités bien qu'elle ne connaisse pas ce nouveau monde. Mais le personnage qui est pour moi le plus abouti est Skerridge, le "bogeyman" (croque-mitaine). 

skerridge

Chargé d'enlever Nin et de l'apporter au terrifiant Strood, cet étrange personnage va peu à peu prendre goût à suivre Nin dans ses aventures (ne pouvant l'enlever en présence de témoins), et se révéler ni gentil, ni méchant... Juste un croque-mitaine qui suit sa nature et non plus les règles dictées par son maître. Bien qu'un peu effrayant (très belle illustration du personnage à droite), je l'ai trouvé très drôle, et presque attachant!

C'est d'ailleurs un des points que j'ai appréciés dans ma lecture: Caro King parsème son texte d'un humour léger et très rafraîchissant, sans tomber dans l'enfantin, en n'hésitant pas à décrire des scènes où des petits animaux sont tués sans aucune vergogne, ce que personnellement je trouve également très drôle quand pris au second degré bien sûr! :)

quotes

He put the paper on the bench next to him and smoothed it out. It was singed around the edges because he had been going so fast, but still usable. Skerridge frowned at it. He hadn't done much writing in a while.[...] Skerridge munched the squirrel absentmindedly as he thought about what to say. Then he reached for the pen and scowled. He had forgotten to nick a pen. Skerridge looked at the remains of the squirrel. There was just about enough over. »

 

Vous l'aurez compris, "Seven Sorcerers" a été une très belle découverte. Ma difficulté à rentrer dans le livre au début fait que ce ne peut pas être un coup de coeur, mais je suis sûr que ce livre plaira à tous les fans du genre, tous ceux qui comme moi ont aimé Fablehaven ou bien sûr Harry Potter. Malheureusement, il n'est aujourd'hui disponible qu'en anglais.

A noter qu'il s'agit ici d'un tome 1 (un tome 2 a déjà paru en 2010), mais qu'il peut se lire, selon moi, indépendamment des autres: je ne suis pas resté sur ma faim en refermant ce volume.

N'hésitez pas à lire l'avis d'autres blogueurs, qui ont pu lire ce roman dans le cadre d'une lecture commune que j'ai organisée sur Livraddict: Sabaha, Sita, Miss Spooky Muffin, Nathalie, JuNa62

 

Ma note:

book_note_book_note_book_note_book_note_book_note

 

Article lié: "Shadow Spell", la suite