iboy

L'histoire (Quatrième de couverture):

La vie de Tom Harvey bascule du jour au lendemain, lorsqu’un iPhone lui tombe sur le crâne du haut d’un immeuble et le plonge dans le coma. En se réveillant, il découvre avec stupeur que des morceaux de l’appareil sont restés incrustés dans son cerveau et lui permettent d’intercepter des connexions Internet et téléphoniques. Ce « iPouvoir » inclut aussi un champ de force électrique, sorte d’armure « iPeau », et la capacité de délivrer des électrochocs paralysants.

Lorsque Tom apprend que son amie Lucy a été agressée par plusieurs membres du gang des « Corbeaux », qui terrorise toute la Cité, il décide de la venger.

Mais réussira-t il à trouver l’équilibre entre faire le bien et faire justice soi-même ?

 

Mes impressions de lecture:

A 16 ans, Tom Harvey devient malgré lui un i-super-héros après qu'un iPhone lui est tombé sur la tête et a contaminé son cerveau. Je vois déjà votre tête, j'ai eu la même à la lecture du résumé: "Quel genre d'histoire tordue et convenue tenons-nous là entre les mains? Qui ose marcher sur la vague Apple de manière aussi grossière?" Parce qu'il faut le dire, cette mise en bouche à de quoi laisser circonspect.

Pourtant, je suis plus que ravi de vous dire que Kevin Brooks a littéralement mis en pièce mes préjugés, pour m'offrir une histoire entraînante et rondement bien écrite.

Il fallait oser cette originalité car le risque de créer un Steve-Jobs-bionique-pré-pubère est bien là, près à sauter au visage à la moindre faute de style. Seulement c'est à cela que l'on reconnaît un écrivain talentueux, qui arrive à créer un personnage fascinant et une histoire endiablée qui tient en haleine jusque dans les dernières pages.

J'ai trouvé les pouvoirs dont hérite le jeune Tom très bien trouvés, suffisamment étendus pour surprendre, mais toujours en cohérence avec l'origine des pouvoirs, l'iPhone. Possibilité d'écouter toutes les conversations téléphoniques voulues, d'envoyer des messages, consulter toutes les bases de données du monde par Wifi ou 3G, produire de l'électricité et de la chaleur capables de neutraliser les ennemis, tout ça uniquement grâce à son "iCerveau"... Non seulement on est émerveillés par cette panoplie de pouvoirs, mais également par l’originalité de l'auteur à les utiliser dans des situations diverses et variées, jamais de manière convenue ou attendue.

Kevin Brooks en profite également pour dépeindre un environnement peu exploité (je trouve), et pourtant d'actualité pour de nombreux jeunes: la vie de cité et le phénomène de gangs de quartier, qui commettent de nombreux crimes et délits en toute impunité. Tout est très bien abordé: les relations hiérarchiques, les codes, les trafics d'arme ou de drogue, les guerres de gang ou les trahisons, offrant des scènes et des dialogues, très réalistes. loin d'être aseptisés pour épargner le jeune lecteur. Le jeune Tom va chercher à rendre sa propre justice dans cet univers clandestin et dangereux, afin de venger la fille de son cœur: Lucy, sauvagement agressée et abusée le jour même de l'incident qui transforma Tom.

J'ai particulièrement apprécié l'évolution du personnage de Tom / iBoy, qui ici aussi se dénote par sa complexité et son réalisme. Non, Tom ne fait pas simplement joujou avec ses pouvoirs pour botter des derrières. Tom devient iBoy, il est rongé par ses pouvoirs qui commencent à prendre le dessus, jusqu'à atteindre un "état de fugue", errant et agissant entre rêve et conscience. Le naturel de ce garçon, avec ses forces et ses faiblesses, fait que n'importe quel adolescent peut aisément s'identifier à ce héros qui n'en a pas l'air.

Vous l'aurez compris, j'ai quasiment tout aimé dans ce roman jeunesse qui m'a très agréablement surpris. Preuve en est que je l'ai lu en une journée à peine, ne lâchant le livre que lorsque j'y étais obligé. Je me suis même surpris à attendre une suite au roman! Une écriture originale, un style propre et franc. J'ai beaucoup apprécié les citations (très bien trouvées) en début de chapitres, de même que la numérotation des chapitres en système binaire (avec uniquement des 1 et des 0). Une lecture que je conseillerais volontiers à tous les jeunes ados, avec ou sans iPhone...

 

Je remercie vivement Livraddict et les éditions La Martinière pour m'avoir fait découvrir ce roman dans le cadre d'un partenariat!

 

 

Ma note: 

book_note_book_note_book_note_book_note_book_note_demi